La différence entre la guêpe, le frelon et l’abeille

Devis et appels gratuits 03 69 19 84 48

Les guêpes et les frelons sont deux insectes volants typiques de la saison estivale. Nous les redoutons particulièrement parce que leur piqûre est très douloureuse, mais aussi parce que nous sommes plein d’idées reçues sur les conséquences de ces fameuses piqûres.

Les guêpes et les frelons sont tous deux de la famille des « Vespidae ». Le saviez-vous ? Des études ont démontré que la toxicité de la piqûre de l’abeille était tout aussi importante que celle du frelon ou de la guêpe. Mais il y a plusieurs différences entre ces 3 espèces distinctes qui disposent toutes 3 d’un dard. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les frelonspar exemple sont pacifiques et ils n’ont rien à voir avec ces insectes agressifs que nous nous imaginons. Les guêpes, frelons et abeilles ne piquent que pour se défendre, lorsqu’ils se sentent menacés. Les abeilles, par exemple, ce maillon indispensable de l’éco-système, a besoin de protéger son nid, ses congénères mais aussi le miel -qu’elle produit- des prédateurs : les souris, les ours, les blaireaux…

Les frelons et les guêpes se servent de leur dard généralement contre d’autres insectes et gardent leur dards à l’inverse de l’abeille qui meurt tout de suite après avoir piqué un individu. Ils peuvent donc s’en resservir tout au long de leur vie dès que le besoin s’en fait ressentir.

Une autre différence importante entre les guêpes, les frelons et les abeilles est leur aspect physique : les abeilles sont plus rondes, ont un petit duvet et sont plus foncées. La guêpe est inimitable avec ses rayures jaunes et noires et le frelon est légèrement plus noir au niveau de l’abdomen. Il est aussi bien plus grand que la guêpe et son vol est particulièrement bruyant.

Important ! Contrairement aux guêpes et aux frelons , les abeilles sont une espèce protégée. Il est donc interdit de les tuer.

Quels sont les dangers liés à une piqûre de frelon ou de guêpe ?

Les complications dues à une piqûre de guêpe ou de frelon entraînent chaque année en France le décès de 100 personnes par an.

Tout d’abord, les piqûres ont des conséquences plus ou moins graves selon les individus, leur état de santé, mais surtout elles ne sont problématiques que pour les personnes allergiques, ce qui représente 4 à 6% de la population, ou souffrant de déficience immunitaire.

Les piqûres de guêpes et de frelons peuvent évoluer en oedème de Quincke, en troubles digestifs, voire en détresse respiratoire et circulatoire. Si vous avez été diagnostiqué comme étant allergique au venin de ces insectes et que vous venez d’être piqué, vous devez vous rendre aux urgences. Il existe cependant des méthodes qui permettent de se désensibiliser.

Enfin, si une personne qui n’est pas allergique mais qui a été piqué dans la bouche ou la gorge peut craindre une obstruction des voies respiratoires.

Que faire en cas de piqûre de guêpe, de frelon, ou d’abeille ?

Si vous êtes allergique, rendez-vous immédiatement aux urgences.

Contrairement à la piqûre d’un frelon ou d’une guêpe, le dard d’une abeille reste dans la peau. Dans ce cas , il faut être particulièrement précautionneux pour ne pas appuyer sur la reserve de venin contenu dans le dard lorsque vous essayez de l’enlever, ce qui exclue l’utilisation d’une pince à épiler. Il vaut mieux dans ce cas râcler le dard avec un couteau par exemple.

Dans le cas d’une piqûre de frelon ou de guêpe, certains préconisent :

  • l’utilisation d’un anti-inflammatoire,
  • la friction avec du vinaigre,
  • la friction avec des feuilles de plantain broyées, qui auraient pour vertu de calmer la douleur très rapidement ; de la même façon, le mélange de feuilles de 3 plantes différentes aurait aussi des propriétés calmantes ;
  • d’approcher de la piqûre une source de chaleur comme une cigarette allumée : le venin étant « thermolabile », c’est à dire qui s’évapore en présence de la chaleur, cette technique aurait pour avantage de faire volatiliser ledit venin ; bien sûr il faut être très vigilant si vous utilisez cette méthode, et il suffit d’une minute pour qu’elle fasse effet.
Nous utilisons des cookies pour améliorer l'expérience que vous pouvez faire de notre site web. En utilisant notre site web, vous accepter nos Directives sur les cookies. J'approuve