Alerte
PROTÉGEZ VOUS DES RATS, SOURIS ET FOUINES... CONTACTEZ-NOUS !

Reconfinement : Désinfection Covid 19

Devis et appels gratuits

Quart Nord-Est  03 69 19 84 48

Auvergne-Rhône-Alpes  04 94 07 99 61

Paca  09 81 62 61 89

Île-de-France 09 70 71 96 72

Reconfinement - deuxième vague Covid 19 

En France, le 30 octobre nous étions devant notre TV pour écouter les annonces de notre président Emmanuel Macron.

Après un rapide bilan santé sur la situation France il annonce le reconfinement de la population pour une durée de plusieurs semaines.

Un premier bilan a été fait le 15 novembre par le chef de notre gouvernement, le premier ministre Jean Castex.

Ce dernier a notamment annoncé la poursuite du confinement pour au moins deux semaines supplémentaires, à savoir jusqu'au 1er décembre de cette année. 

Pourquoi un reconfinement ?

Il y a plusieurs raisons au reconfinement en France, nous essayons de vous en citer les plus pertinentes :

  • Une deuxième vague violente de l'épidémie : comme l'a rappelé Jean Castex notre premier ministre la deuxième vague est extrêmement violente on compte une admission en réanimation toutes les trois minutes et une hospitalisation toutes les 30 secondes. En France cette épisode de l'épidémie est encore plus violent que lors du premier confinement.
  • Une deuxième vague qui touche tout le pays : la première vague de Covid a durement touché l'Alsace, Paris et l'Ile de France alors que la deuxième vague touche toutes les régions de France, ce qui empêche le transport de malades d'une région saturées à une région moins touchée.
  • Saturation du système de santé : la capacité d'accueil des patients Covid en France est limitée en nombre de lits de réanimation et de respirateur. Entre le premier et le deuxième confinement cette capacité a certe été augmentée mais reste toutefois limitée et rapidement saturée. Quand bien même nous arriverions à augmenter davantage cette capacité rapidement, la limité se situerait alors au niveau du nombre de personnel de santé qualifié. 
  • L'expérience du premier confinement : le confinement fut et est toujours le moyen plébiscité par tous les Pays en cas d'épisode grave d'épidémie de coronavirus. En effet, en l'absence d'un vaccin, les autres mesures comme el couvre feu n'ont pas permis de ralentir significativement la contamination en France.

Deuxième vague : bilan sur l'épidémie dans le monde - Novembre 2020

Sans surprise les chiffres de l'épidémie sont en croissance constante dans le monde entier sur plusieurs indicateurs : nombre de nouveaux cas par 24h, nombre de décès... 

De plus, la situation a de quoi faire peur car le pic de la deuxième ne semble pas encore atteint en France.

Bilan décès Covid en France et dans le monde

Lors de la première vague en France le pic journalier le plus meurtrié culmine à plus de 1400 décès le 15 avril.

Au cours de cette deuxième vague on a déjà atteint le chiffre effrayant de 1220 décès sur une seule journée de novembre et le pic n'est toujours pas atteint.

Dans le monde les pics les plus élevés culminent à un peu plus de 10 000 décès par 24h.

On voit donc bien que la France est un des pays sinon le pays le plus touché par le coronavirus dans le monde relativement à son nombre de population.

Bilan nombre de cas Covid par 24H

Il est plus difficile d'interprêter les chiffres des cas Covid détectés par 24h en comparant le premier confinement avec le reconfinement car entre temps le gouvernement à mis en place des campagnes de tests plus importants. 

Et quand on sait que beaucoup de personnes testés positifs au coronavirus n'ont pas de symptômes on peut pensé que les chiffres communiqués lors du premier confinement sont bien sous-évalués.

Toutefois il reste pertinent d'analyser le nombre de cas testé positif par 24h car cela nous donne une idée de l'évolution de l'épidémie depuis septembre.

En France le 7 novembre plus 80 000 personnes ont été testées positive à la Covid, dans le monde ce même jour 660 000 personnes ont été testées positives à la Covid. 

Les pays ayant vécues un confinement puis un reconfinement

La crise sanitaire liés à l'épidémie de coronavirus dans le monde est souvent assimilé à une guerre. 

Chaque gouvernement a donc son propre plan de bataille et plusieurs de nos voisins européens ont optés pour un reconfinement de la population.

Ce mode de vie extrêmement restricitf est imposé depuis plusieurs semaines en France, Angleterre, Irlande, Pays de Galles et en Grêce.

En Allemagne, Suisse et au Portugal les autorités insitent leur population au confinement sans que cela ne soit une obligation légale ou donne lui à une attestation de sortie. 

Un plan de dépistage associé à un couvre feu a été mis en place dans les pays suivant afin d'éviter un confinement : Espagne, Italie, Belgique, Autriche, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie et Luxembourg. Là aussi pas d'attestation nécessaire en dehors des période de couvre feu.

France : quels sont les départements les plus touchés ?

Notre président ainsi que son premier ministre Jean Castex le martèle, cette deuxième vague touche l'ensemble du pays.

Toutefois en novembre certains départements semblent davantage touchés si on prend en compte le taux d'incidence pour 100 000 habitants. 

En effet c'est la moitié Est qui semble le plus touché, c'est comme si on coupait la France en deux en traçant un trait partant du Pas de Calais, passant par la Seine et Marne et s'arrêtant en Hérault.

Une exception existe avec l'extrême Sud Ouest qui est très touché par cette deuxième vague du coronavirus.

Les grandes villes de ces départements font face à un afflux massif de patients covid dans des hôpitaux déjà bien surchargés : la ville de Marseille, la ville de Nice, la ville de Bordeaux, la ville de Paris, la ville de Lyon recense un grand nombre de patients Covid.

On se souvient aussi de la ville de Mulhouse qui durant le premier confinement à vu le déploiement d'un hôpital militaire et la visite d'Emmanuel Macron.  

Quelles différences entre le premier et le deuxième confinement en France ?

Ce qui n'a pas changé :

  • Fermeture des commerces non essentiels : salle de sport, centre de loisir et de culture, jardinerie, magasin de vêtement, restaurants... la liste est longue.
  • Attestation de sorite : obligation de remplir une attestation à chaque sortie du domicile.
  • Un mode de vie qui exclu le contact social : restrictions de tous rassemblement, même familiale en dehors des motifs d'exceptions stipulés sur l'attestation fournie par le gouvernement. A ce titre la durée de sortie qutodienne pour des activités physiques notamment est limitée à une heure par jour.
  • Un risque d'isolement et de troubles psychiatrique : encore plus que lors du premier confinement, l'isolement social entraîne une vague d'hospitalisation en services psychiatriques en France. Que ce soit en ville, à la campagne, pour des personnes vivant en appartement ou en maison ce mal touche de plus en plus de personnes en particulier auprès des jeunes, adolescents et jeunes adultes.

Ce qui a changé :

  • L'école reste ouverte : comme l'ont rappelé notre président Emmanuel Macron et notre premier ministre Jean Castex l'éducation est une des priorités du gouvernement. C'est pourquoi l'école maternelle, l'école primaire, le collège, le lycée et l'universitesont restés ouverts pour les enfants et les adolescents durant ce reconfinement. Lycées et universités privilégies toutefois un mix entre cours présentiels et à distance.
  • Autorisation service click and collect : les commerces non essentiels restent fermés à l'accueil de public mais ont le droit de mettre en place un service de click and collect, ces restrictions permettent dans certains cas limités des pertes qui sont déjà bien lourdes pour l'année 2020.

Enfants, adolescents, jeunes adultes : les seniors ne sont pas les seuls touchés

Au début de l'épidémie de Covid 19 il semblait que c'était quasiment exclusivement les personnes âgées qui souffraient de complications sévères.

Sur la semaine du 2 au 8 novembre on constate que les personnes les plus touchés sont les hommes de 45 ans.

Toutefois cette même semaine on remarque une augmentation de 13% du taux d'incidence pour les enfants et les adolescents (0 à 14 ans).

Un déconfinement pour les fêtes : un beau cadeau de Noël ?

Ni le président de la république Emmanuel Macron, ni le premier ministre Jean Castex, ni aucun membre du gouvernement français ne se risque pour l'instant à promettre un déconfinement pour la période de Noël et de cette semaine de fêtes de fin d'année.

Auront nous un noël chaleureux en famille et une fête de la Saint Sylvestre festive en étant libre ou en étant confiné ?

L'institut pasteur a projetté une baisse du nombre de patients en réanimation courant novembre 2020. 

Dans ces projection on peut noter qu'on attendrait potentiellement le seuil de déconfinement de la première vague à la mi décembre.

Par contre comme le rappel le gouvernement nous pouvons toutefois déjà exclure les grands rassemblements de Noël et des fêtes de fin d'année.

Rendez-vous le 1er décembre avec le président Emmanuel Macron et/ou le premier ministre Jean Castex pour écouter les mesures qui vont être mises en place pour la fin d'année.

En espérant des annonces de déconfinement ou d'allègement du confinement.

Quelles mesures de désinfection et de protection contre le coronavirus ?

Pour les particuliers : les reflexes qui sauvent

Vous l'avez déjà lus et relus mais il est bon de rappeler les gestes qui permettent d'éviter une contamination à la Covid 19. 

  • Port du masque -méthode validée par le gourvernement : cliquez ici pour savoir comment bien porter un masque
  • Désinfection au gel hydroalcoolique : désinfecter vous les mains plusieurs fois par jour à chaque changement d'environnement.
  • Distenciation sociale : dans vos déplacements et sur votre lieu de travail il est conseillez de respecter des mesures de distanciations sociales.
  • Limitation des déplacement : limitez vos déplacements. En cas de déplacement à l'étranger cliquez ici pour consulter les restrictions en vigueur. 
  • Ne pas perdre les bons reflexes : en semaine au travail il est parfois plus simple d'avoir les bons reflexes, mais attention au relachement les weekends. 

Pour une désinfection de votre maison, espace de vie ou salles de travail faites appel à DKM Experts.

Nous intervenons en France chez les particulier pour procéder à une désinfection complète : bactéricide, levuricide et virus.

Professionnels - pourquoi faire appel à DKM Experts désinfection

DKM Experts est le spécialiste français de la désinfection notre traitement est bactéricide, levuricide et détruit les virus :

  • Produit référencé Prodhybase : apte à une utilisation à l'hôpital et dans les établissements de santé.
  • Apte au contact alimentaire : après un simple rinçage à l'eau potable
  • Fabrication française : nous travaillons avec des produits français ayant une traçabilité totale.
  • Accompagnement plan de désinfection : DKM Experts vous propose un accompagnement sur mesure pour la mise en place d'un plan de désinfection.

Face à cette deuxième vague de l'épidémie de coronavirus DKM Experts vous propose une protection totale contre bactérie et virus par la mise en place d'un plan de désinfection adapté.

Nous intervenons pour la désinfections de salles de sport, centre de loisir, établissement de santé, salles et locaux professionnels, salles de classes, restaurants, hôtels... 

Nous restons ouvert durant cette période de reconfinement et nos équipes sont sur les routes en France pour continuer à assurer l'ensemble de nos services 3D : désinfection, dératisation, désinsectisation.

Cliquez ici pour en savoir plus sur notre produit de désinfection

Les nuisibles ne sont pas en confinement - faites appel à DKM Experts

Face à la deuxième vague du coronavirus et au retour du confinement il y a bien une population qui n'a pas perdu sa liberté : les nuisibles !

En effet la baisse de la circulation humaine créé un cadre de vie propice au développement d'espèces nuisibles tant en ville (Paris, Strasbourg, Marseille...) avec l'augmentation de la population de rats, souris... qu'en campagne avec la prolifération des martres et des fouines.

En cas de présence d'un nuisible faites appel à DKM Experts :

  •  Intervention rapide : contactez votre agence local DKM Expert pour obtenir un rendez-vous rapide.
  • Résultat garanti : nous garantissons le résultat pour 100% de nos interventions
  • Traitements ecologiques : nous proposons de plus en plus de traitements écologiques contre les nuisibles.
  • Ouvert malgré le reconfinement : nos équipe sont sur les routes en France et effectuent tous les jours des centaines d'interventions.

Nous intervenons pour le traitement de tous les nuisibles 3D : 

  1. Désinfection : virus, bactérie, levure
  2. Dératisation : rat, souris, fouine, martre...
  3. Désinsectisation : frelon asiatique, guêpe, chenille processionnaire, punaise de lit...

Une nouvelle vague de l'épidémie pour 2021 ?

Les specialistes de santé semblent prédire une nouvelle vague de l'épidémie de coronavirus en 2021.

On parle déjà de troisième et de quatrième vagues de l'épidémie pour le début de l'année 2021.

Il est donc probable que des mesures de restrictions comme la limitation des contacts sociaux, la mise en place d'un confinement, la nécessité de remplir une attestation à chaque sortie du domicile soit à nouveaux mis en place.

Le réflexe de désinfection doit donc être au centre de notre quotidien et s'inscrire dans la durée et se faire par un professionnel comme DKM Experts pour être garanti efficace.

Le saviez vous : 

Une étude publiée dans le Virology Journal début octobre a déclaré que le coronavirus SARS-CoV-2 pouvait persister jusqu'à 28 jours sur les surfaces lisses comme le verre, les billets, le plastique ou encore l'acier inoxydable.

Sur les surfaces poreuses, comme le coton, le virus peut survivre jusqu'à 14 jours.

Quels solutions pour cette épidémie ?

Aujourd'hui le gouvernement français ne dispose pas d'une solution médicale miracle.

Un temps annoncé par certains comme le remède miracle, la chloroquine ne semble tous comptes fait pas montrer de signes probant en tant que traitement curatif, pour les spécialistes de la santé.

De nombreux instituts de santé, laboratoire et industriels de la santé se sont lancés dans la course au vaccin contre la covid 19.

Ces travaux nécessitent toutefois des tests et des recherches sur plusieurs mois voir plusieurs années avant de pouvoir aboutir à un vaccin efficace pour tous.

Que reste-t-il donc ? 

Pour le gouvernement, a défaut d'éradiquer l'épidémie il reste la mise en place d'un plan pouvant ralentir l'épidémie.

En d'autres mots en l'absence d'un vaccin efficace nous allons devoir nous habituer à un mécanisme de confinement, déconfinement, reconfinement en plus des réflexes de désinfections.

Un retour à la situation d'avant coronavirus semble exclu par tous (président, premier ministre, professionnels de santé...).

Comme l'a précisé notre président Emmanuel Macron il y a eu une France d'avant et il y aura une France d'après.

C'est bon pour le moral : les idées pour ne pas déprimer

Ce deuxième confinement a porté un sacré coup au moral des français.

Nous vous proposons ici une petite liste d'activités pour vous changer les idées :

  • Sport d'intérieur : il existe de nombreux sports pouvant se pratiquer en intérieur que ce soit pour se défouler ou pour se détendre.
  • Relooker son intérieur : envie de changer d'environnement ? Relooker l'intérieur et l'extérieur de votre maison en commandant des produits sur internet.
  • Jardin secret : il existe aujourd'hui plusieurs solutions pour faire fruits et légumes en intérieur
  • Loisirs créatif : dessin, arts plastiques, casse-tête et autres sports cérébraux là aussi les solutions sont multiples. 

Nos secteurs d'interventions

Nous utilisons des cookies pour améliorer l'expérience que vous pouvez faire de notre site web. En utilisant notre site web, vous accepter nos Directives sur les cookies. J'approuve